Comment être meilleur·e la prochaine fois

Photo de moi entrain de réfléchir, assis dans le canapé avec un carnet et un stylo

Nous avons tous quelque chose auquel nous souhaitons nous améliorer. Que cette chose fasse partie de nous, qu’elle soit notre profession, une passion, ou autre… tant que nous la répétons (ou serons amener à la répéter) fréquemment, nous avons un désir fondé de nous y améliorer.

Bien que ce désir soit nécéssaire pour s’améliorer, à lui seul, comme vous vous en doutez, il ne suffira pas. Il faudra coupler ce désir à une forte intention et de l’action réfléchie.

Si vous avez le désir et l’intention, j’espère que cet article vous apportera la pièce manquante pour poser l’action qui vous aidera à vous améliorer ou vous en rapprochera tout au moins.

Comment s’améliorer

Avant de se lancer dans cette petite aventure, il est indispensable de se munir de quoi noter. Ça peut être un carnet, une app sur votre smartphone, … la forme importe peu, il faut juste qu’elle soit assez portable pour que vous l’ayez le plus souvent sur vous pour y prendre des notes, ou retirer une information que vous y auriez précédemment consigné. N’hésitez pas à combiner différentes formes de notes si vous en sentez le besoin. Pour ma part, j’ai 2 façons de prendre des notes et donc 2 supports pour convenir à ces façons différentes : un carnet, et l’app Google Keep qui existe sur smartphone et ordinateur. Ça me permet d’avoir mes notes partout où je suis.

1. Trouver des points d’améliorations

Pour s’améliorer, il faut trouver ce qu’il y à améliorer. Pour ce faire, dès que vous venez d’accomplir cette tâche, détachez-vous en un moment pour prendre du recul.

Quand vous y reviendrez, demandez-vous :

  • Quels étaient les moments plus difficiles ?
  • Que pourriez-vous faire pour les simplifier ?
  • Qu’est ce qui ne faut absolument pas reproduire ?
  • Si vous pouviez recommencer, que feriez-vous différemment ?

Demandez du feedback :

  • Que pensent vos pairs du processus ainsi que du résultat ?
  • Pouvez-vous faciliter la tâche à un de vos pairs ?

Notez tout ce qui vous passe par l’esprit et que vous pourriez considérer comme étant une réponse ou même une piste de réponse à ces questions.

2. Noter et organiser les points d’améliorations

Pour rendre ces notes encore plus éfficace, il faudra les contextualiser et les grouper par les étapes que vous traversez pour accomplir cette fameuse tâche ou cette activité.

Exemple d’organisation de points d’améliorations par étape

3. Relire les notes au bon moment

La prochaine fois que vous vous lancez dans la même tache ou activité, avant chaque étape, prenez vos notes, prenez un moment pour lire les points d’améliorations que vous vous êtes noté·e pour cette étape et appliquez les méticuleusement.

Répéter la boucle et l’améliorer

À force de sortir vos notes avant chaque étape pour lire les points d’améliorations de cette dernière, et en veillant à leur application méticuleuse, ces points d’améliorations deviendront des acquis au fil du temps.

Dès que vous êtes à l’aise avec l’idée des rétrospectives, ne les attendez plus pour regarder ce que vous faites d’un oeil critique, et notez donc immédiatement les points d’amélioration que vous remarquez ou sur lesquels votre attention est attirée pendant la tâche ou activité en question.

À force de répéter cette boucle, des façons de l’améliorer pour mieux coller à votre réalité se montreront. Soyez-y attentif·ive et n’hésitez pas un instant à vous approprier la boucle.

Aller plus loin

Vous pouvez appliquer cette astuce à tous les domaines. Elle me vient de ma vie professionnelle. Au début j’avais un journal de bord dans lequel je notais quotidiennement mes erreurs, ce dont j’étais fier, … Puis j’ai eu besoin de mieux contextualiser les points d’amélioration, donc j’ai créé une fiche par tâche récurrente à laquelle je voudrais m’améliorer. Dans chacune de ces fiches, j’ai noté des points d’améliorations et les ai groupé par étape.

Aujourd’hui, j’utilise cette astuce pour m’améliorer en tant que personne. Quand je fais une erreur qui n’est pas évidente à éviter, je la note ainsi que le contexte dans lequel je l’ai fait. Je vais relire cette note plusieurs fois, ainsi que la prochaine fois que le contexte se présente, pour ne pas faire exactement la même erreur.

C’est quelque chose qui demande beaucoup de volonté et d’énergie. Si vous voulez l’utiliser pour améliorer vos relations ou la personne que vous êtes, choisissez intelligemment 1 ou 2 sujets max à la fois. Autrement vous risquez d’être bien vite submergé·e et d’abandonner.

J’espère que vous avez trouvé cet article agréable et utile.

Si c’est le cas, laissez moi un feedback pour me le faire savoir (applaudissements ou commentaires), et partagez-le avec une personne qui a des chances de l’apprécier aussi.

Si vous voulez discuter de cet article ou de tout autre chose, retrouvez moi sur :

Au plaisir,

Colbys.

Product Researcher & Designer ⎜ Interested in human behavior, and many forms of expression (Painting, Music,...).

Product Researcher & Designer ⎜ Interested in human behavior, and many forms of expression (Painting, Music,...).